Qui recevra le Père Noël le soir du réveillon ?

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Père Noël le soir du réveillon

. Le Père Noël a fait la rencontre de Kaïs (à gauche) et Benjamin durant sa tournée dans le quartier Fossés-Jean. Colombes, samedi 17 décembre LP/E.D.

« Père Noël, Père Noël ! ! Comment vas-tu ? » Dans le quartier des Fossés-Jean, samedi soir, les habitants penchés aux fenêtres essayaient d’apercevoir le vieux barbu, vêtu de rouge. « Oh oh oh ! » La bedaine tendue dans son habit traditionnel, barbe immaculée, lunettes sur le nez et clochettes à la main, le Père Noël a passé son week-end à sillonner plusieurs quartiers réputés sensibles. L’initiative est signée La Banlieue heureuse, la troupe du théâtre du Kalam. « C’est notre seconde édition, sauf que là nous étendons à deux autres quartiers. En 2015 nous n’avions fait que les Fossés-Jean », se souvient Farid Zerzour, metteur en scène au théâtre et porteur du costume du Père Noël.

Plus qu’une simple visite de courtoisie, ces promenades tout au long du week-end ont servi à proposer aux Colombiens de participer à un jeu. Les parents ont dû immortaliser leur enfant avec le Père Noël, puis poster la photo sur le compte Facebook de l’événement. « Le cliché qui réunira le plus de mention « J’aime » permettra à la famille qui l’a pris de recevoir la visite du Père Noël chez elle, le soir du réveillon », sourit le comédien. Dans les rues des Fossés-Jean, Rose 3 ans et demi, a suivi le vieil homme pendant plusieurs minutes avec ses parents. A l’angle d’un immeuble, Emmanuelle, 5 ans, écarquille les yeux et se précipite dans les bras de son héros. Elle en profite pour faire une photo et lui rappeler qu’elle a « commandé plein de perles pour faire des colliers et des bracelets ».

 

« C’est une opération importante pour nous, en tant qu’acteurs parce que le Père Noël est un personnage avec qui les réactions sont immédiates, on le voit bien au contact des enfants, explique Farid. C’est également l’occasion d’animer ces quartiers et de mettre en lumière des banlieues heureuses. » Après trente minutes de déambulation, le Père Noël tombe nez à nez avec un petit garçon à vélo. « Où est ton Papa ? » « Derrière ! », lance Kaïs, 6 ans, encore essoufflé. A quelques mètres son père se presse : « Quand sa sœur lui a dit que le Père Noël était dans le quartier, il a foncé ! » L’enfant pose avec son idole et invite un de ses voisins, Benjamin, 6 ans, à se faire immortaliser avec eux. « J’ai vraiment envie que le Père Noël vienne me voir chez moi ! » Pas une seconde à perdre, son père s’empresse de mettre le précieux cliché en ligne…

Les clichés sont visibles sur la page Facebook : www.facebook.com/leperenoelacolombes

bottom-logo.png

Search